Construire et manager son réseau

Construire manager réseau PNGRégis bossut donne des idées, des moyens concrets pour construire, manager son réseau.

Ecoutez et visionnez png 

PDF :
Téléchargement CONSTRUIRE ET MANAGER RÉSEAU

Vous vous étonnez de voir certaines personnes qui, sans grand mérite apparent, obtiennent, facilement une introduction, invitation, recommandation, voire une promotion.

Vous vous dîtes peut-être, qu’il faut faire partie de certains cercles dont vous n’êtes pas, pour réussir, que les vrais mérites sont moins reconnus que l’art de «faire de la politique».

Peut-être aussi, alors que vous avez un carnet d’adresses impressionnant, vous vous dîtes que celui-ci ne vous apporte pas les satisfactions que vous en attendez ?

Ou plus simplement, vous êtes tellement accaparé par votre travail, que vous n’avez pas le temps ?

Vous voulez développer votre réseau de relations ou en obtenir davantage de satisfactions.

Comment faire ?

Voici, une démarche en 7 points :

1. Définir clairement vos attentes, ce qui vous motive :

Sur le plan personnel, sur le plan professionnel.

Vous pouvez apprécier la présence de personnes qui vous divertissent, vous enrichissent, vous informent, vous aident à prendre des décisions, vous conseillent, vous «sponsorisent», un mentor ou des personnes sur lesquelles vous appuyer ou que vous voulez soutenir.

2. Faire votre état des lieux :

Quelles sont les personnes que vous connaissez

Avec lesquelles vous passez le plus de temps

Est-ce que le temps consacré à ces personnes est proportionnel au bénéfice que vous en attendez ?

3. Repèrer vos zones de prospection :

Un réseau efficace n’est pas une question de quantité, 15 à 20 personnes parfois peuvent suffire dans la mesure ou celles-ci ont envie et le pouvoir de vous donner satisfaction.

Où sont les personnes avec lesquelles vous voulez entrer en relation ?

Y-a-t-il des personnes qui peuvent vous faciliter la prise de contact ?

Il y a le réseau de relations de travail actuel le réseau interne, et le réseau stratégique, celui qui prépare le futur, vous aide à le construire, vous éclaire, avec lequel échanger et partager des expériences et trouver des idées.

4. Bâtir votre plan :

Par exemple faire un plan A B C, tant pour vos contacts existants que pour vos «prospects».

A pour les personnes clé, c’est dire celles qui ont le plus d’importance pour vous, par exemple, les 10 % qui vous apportent 60 % de résultats.

B pour les  40 % qui apportent 30 % de résultats.

C pour les 50 % qui apportent 10 % de résultats.

Décider du temps que vous allez passer avec ces personnes, par exemple, avec les A, trouver le moyen de les rencontrer ou les contacter une fois par mois.

Faire des choix : privilégier certains contacts et en écarter d’autres, par exemples ceux qui vous pompent un maximum d’énergie pour un maximum de frustrations.

5. Vous organiser :

Créer et entretenir un réseau prend du temps, c’est la raison pour laquelle vous allez devoir, là aussi, faire des choix et notamment déléguer, vous allouer un temps nécessaire, journellement, hebdomadairement, mensuellement pour téléphoner, parler à de nouveaux interlocuteurs, parler aussi, d’autre chose que du travail, créer des évènements.

6. Constance et persévérance :

C’est la régularité qui fait vivre votre réseau, une fois les contacts générés, continuez à trouver des occasions d’entretenir les relations, par des emails, courrier, téléphone, trouver une information intéressante, rendre un service.

Les résultats prennent du temps, éviter de douter de soi, le savoir-faire vient avec la pratique, et le plaisir

7. Passez à l’action !

Commencez par vous imaginer en train de décrocher votre téléphone, vous approcher d’un groupe en discussion, vous adresser à une personne importante, demander à quelqu’un de vous introduire après de quelqu’un d’autre, probablement qu’il vous faudra quelque fois de l’audace et vous allez voir les pages de votre agenda se compléter de rendez-vous nouveaux, riches de découvertes.

Voir aussi :

«Le leadership en action»