Standing ovation : démarrer fort

Standing ovation PNG Régis Bossut, nous communique, ici, des exemples et des moyens pour réussir le démarrage d’une présentation à un auditoire, capter son attention, susciter son intérêt et peut-être, recevoir une standing ovation.

Capture d’écran 2011-03-06 à 18.41.13

Téléchargement PDF : STANDING OVATION – DÉMARRER FORT !

Je ne sais pas si vous allez me croire, mais il m’a fallu près de 10 ans pour être à l’aise face à un public et maintenant j’adore cela ! Et mon but quand je monte sur une estrade, est d’obtenir une standing ovation, ça n’arrive  pas très souvent, mais quand même quelque fois.

Loin de faire un cours exhaustif en 5 minutes, je vais vous présenter quelques points, qui m’ont toujours beaucoup aidé et je vais vous parler du démarrage.

Bien que je vous ai déjà parlé de la préparation, un point supplémentaire : avant votre présentation, rencontrez des personnes de l’assistance, parlez leur, et lorsqu’ensuite vous êtes face à eux, vous allez reconnaître leur attitude bienveillante, ça détend et votre confiance en vous va augmenter.

Maintenant vous êtes face à l’auditoire, vous faites un silence avec un sourire et vous commencez par l’introduction et je vous propose, ici, les points suivants :

1. Les cinq premières secondes :

Bonjour !

Bienvenue !

Félicitations !

2. Présentation courte de vous même.

3. Le but et le déroulement :

Je vais vous parler de…

Je commencerai par …

Nous aborderons ensuite … et nous terminerons par …

Mon exposé prendra x minutes et je répondrai volontiers à toutes vos questions à la fin.

4. L’accroche

Et là, je vous propose trois possibilités, parmi d’autres, dont voici des exemples :

1. «Supposez que votre budget de communication soit réduit de 50 % ?….Comment feriez vous pour lancer votre nouveau produit ? …».

Qu’est ce que je viens de faire ? Utiliser une première technique d’accroche, sous forme de question que l’on appelle : «Soumettre un problème».

2. “Savez vous, qu’une récente étude, montre que d’ici 2050, seulement 1 personne sur 4, en Europe de l’ouest, travaillera et 2 seront retraités ?”

Et là, cette accroche s’appelle : «Citer des faits étonnants».

Tout cela, me rappelle qu’un jour, paralysé par le trac, ayant oublié ma phrase d’accroche, je me suis souvenu de l’histoire de Sarah Bernard, et bien croyez moi, si vous le voulez, ça a été mon premier triomphe !

Et d’après vous qu’est-ce que je viens de faire maintenant ?

Utiliser un troisième type d’accroche qui s’appelle «Raconter une anecdote».

Voici quelques idées et exemples :

Prenons l’accroche «Soumettre un problème» , voici 3 exemples :

«Supposez que juste avant de commencer une présentation, tous vos supports visuels aient disparus ? Comment feriez-vous pour, malgré cela, réussir une excellente prestation ?»

«Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi, malgré des budgets conséquents, les formations au management, apportent des résultats aussi peu visibles ? Vraiment pas ?

Et si je vous montre, comment faire pour que des managers, vingt ans plus tard, tirent toujours la même satisfaction de leur formation… Seriez-vous intéressés ?»

Pour le troisième exemple, je vous donne une structure à vous de la compléter selon les circonstances :

«Combien de personnes, ici, ce matin, chez eux, dans le taxi, dans leur voiture, en écoutant les informations ont eu le sentiment que … Alors imaginons que réellement  … Pensez-vous, alors, que ce soit vraiment possible de …».

Voici maintenant, quelques formules pour l’accroche «Citer des faits étonnants»: 

«J’ai lu récemment que …»

«Les statistiques nous montrent que …»

«Saviez-vous que … ?»

De même pour l’accroche «Raconter une anecdote» :

«Vous savez que … et quand je pense à … ça me rappelle …»

«Ça ne vous est jamais arrivé … ? Je me souviens d’une situation où … Et la raison était, tout     simplement que …».

Et voilà pour le démarrage ! À vous d’adapter ces différentes formules, en fonction de votre public, votre sujet et votre feeling !

Bien sûr, vous allez me dire, «Il faut d’autres choses pour réussir une excellente présentation, à commencer par un contenu qui intéresse votre auditoire, de l’humour, des exemples, des anecdotes».

C’est tout à fait vrai ! Et ce sont autant de choses que j’aurai le plaisir d’aborder avec vous, dans d’autres articles.

Et j’espère que j’aurais le plaisir, bientôt, de vous applaudir debout, lors d’une de vos prochaines présentation !

Pour en savoir plus :

«Le leadership en action» 

«Les actions d’accompagnement personnalisées»